Quelle place prenez-vous dans un groupe ?

shutterstock_96492584
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nous avons un relationnel avec autre qui repose à la fois sur notre environnement, mais aussi sur la façon d’être des personnes qui rejoignent cet environnement. La manière dont ces personnalités vont s’émouvoir dans la situation présente, c’est ce qui compose le système relationnel.

 

Les émotions oscillent dans le système

En fonction des personnes présentes, de leur attitude et de notre émotion personnelle, tout l’équilibre du système va basculer.

Prenons l’exemple d’une scène quotidienne : vous prenez un thé avec un proche. Ce proche apparait en colère, même si celui-ci tente de le dissimuler. Vous voyez pourtant qu’il se passe quelque chose, par la simple vibration que cela procure en vous, vibration que vous allez ressentir surtout si vous avez travaillé votre sensibilité. Vous prenez à ce moment-là la casquette du « sauveur » pour pouvoir calmer votre ami, votre état physique et intérieur est donc tranquille, à l’écoute. Puis une autre personne se joint à vous au café un peu après. Cette personne vous fait tout de suite une remarque négative sur votre look, à peine arrivée « Dis donc c’est quoi cette tenue de grand-mère ? ». Vous voilà piquée au vif, votre apaisement bascule vers un autre sentiment, celui de l’agacement… Vous prenez alors le rôle de « victime » devant ce « persécuteur » fraichement arrivé dans le système relationnel. C’est alors que votre amie qui était en colère juste avant, va prendre votre défense, et rétorquer « Non mais n’importe quoi, il est très bien son pull. » et ainsi, la personne en colère redescend lentement vers une attitude plus tempérée puisqu’elle devient le « sauveur » du groupe.

Et nous oscillons constamment ainsi dans ce système émotionnel, c’est pourquoi dans certains groupes les disputes sont indéniables car certaines personnalités sont plus facilement tournées vers le rôle de persécuteur.

 

Vivre avec ses émotions et celles d’autrui

Lorsqu’on a du mal à gérer ses émotions, c’est là qu’apparait le vrai problème. Nous sommes tous simplement régis par des objectifs de vie, des désirs profonds, des envies, mais nous trimballons aussi un bagage conscient ou inconscient (notre origine, notre éducation, nos amis, nos hobbys).

Nous ne pouvons être phase avec tout le monde en raison de ces différences. En revanche, si nous développons notre capacité à ressentir ce qu’éprouve l’autre, à comprendre ce qui le fait vibrer, alors nous sommes en capacité d’adopter l’attitude qui va créer l’apaisement général. Sentir les émotions de l’autre, l’interpréter au mieux et y répondre de sorte à créer un climat plus serein. Nos chemins intérieurs ne doivent pas forcément entrer en conflit, c’est là tout l’enjeu d’évoluer en communauté.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez nous demander votre lecture numérologique. Vous pouvez réserver votre lecture numérologie en remplissant le formulaire ci-dessous. Notre meilleur numérologue vous rappellera en personne.

Ou bien, consulter cet article ici https://www.mon-horoscope-du-jour.be/numerologie/chemin-vie/

 

Article rédigé par Christophe, voyant numérologue

 

Fermer le menu